vite


vite

vite [ vit ] adj. et adv.
• mil. XIII e; viste mil. XIIe; « prompt, hâtif » en a. fr.; o. i., probablt rad. expressif
I Adj. (vx après le XVIIe; repris fin XIXe) Sport ou littér. Rapide. Le coureur le plus vite. « C'est un mouvement qui est vite ou lent, et non pas le temps » (Alain). II Adv. (1538; on disait vitement)
1En parcourant un grand espace en peu de temps. Aller, marcher, courir vite. filer, foncer; fam. bomber, tracer. « Elle grimpa aussi vite que ses grosses jambes le lui permettaient » (Green). Rouler vite (cf. À toute vapeur, à toute pompe, à pleins gaz, plein pot, à tombeau ouvert, à fond la caisse). Passer vite, très vite (cf. Comme un éclair, une flèche). Aller plus vite ( accélérer) .
À un rythme rapide. Je sentis mon cœur battre plus vite. Mus. presto .
2En peu de temps; en hâte. promptement, rapidement (cf. fam. Dare-dare, en moins de deux, en cinq sec, tambour battant) . S'habiller vite. Faire vite. se dépêcher, se hâter, se presser; fam. bourrer (cf. Faire fissa). Trop vite. hâtivement, précipitamment. Travail fait trop vite (cf. À la va-vite). « Le pédant apprend vite, et par résumés » (Alain). Le temps passe vite. Loc. fam. Aller plus vite que les violons. Plus vite que le vent : extrêmement vite (avec une nuance admirative ou dépréciative). Il va un peu vite : il agit inconsidérément; il anticipe sur ce qu'il souhaite.
(Avec un impér.) Sans plus attendre, sans délai, et par ext. Immédiatement, subitement. Allons vite, dépêchez-vous ! Sauve-toi vite. Ellipt « Et plus vite que ça ! » (Balzac)(cf. Et que ça saute !). « Hé ! pas si vite » (Courteline).
3Au bout d'une courte durée. bientôt. Vous oublierez vite. On sera plus vite arrivé. « La vieillesse serait vite là » ( Zola). « On retrouverait très vite joie et santé » (Sainte-Beuve). Elle s'en est vite lassée. Au plus vite : dans le plus court délai. — Il a eu vite fait de, il aura vite fait de (et l'inf.) :il n'a pas tardé, il ne tardera pas à. « L'idiote avait eu vite fait de se couler ! Il n'avait pas fallu deux mois » (F. Mauriac).
Loc. adv. Fam. VITE FAIT : rapidement. Il s'est tiré vite fait. Vite fait, bien fait.
⊗ CONTR. Lent. — Lentement; doucement, 2. piano (fam.), tranquillement.

vite adverbe (ancien français viste, peut-être du bas latin visitus, qui y voit bien) À une vitesse relativement grande : Courir vite. En relativement peu de temps : Elle sera vite guérie. Avec hâte, en se dépêchant ; précipitamment : Vous avez parlé trop vite.vite (citations) adverbe (ancien français viste, peut-être du bas latin visitus, qui y voit bien) Jean Cocteau Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963 Académie française, 1955 Aller vite lentement. Journal d'un inconnu Grassetvite (difficultés) adverbe (ancien français viste, peut-être du bas latin visitus, qui y voit bien) Emploi et registre 1. Vite, adverbe. C'est l'emploi le plus courant : aller vite, il court vite. Vite est alors invariable. 2. Vite, adjectif. Vite est également employé dans le domaine sportif comme un synonyme de rapide. Dans ce cas, il s'accorde : les deux nageuses les plus vites de leur génération. Recommandation Dans l'expression courante et surtout dans l'expression soignée, préférer rapide : les deux nageuses les plus rapides de leur génération. Remarque L'emploi de vite au sens de « rapide » était usuel dans la langue classique : « J'ai vu que l'on ne commet pas ordinairement ni la course aux plus vites, ni les affaires aux plus sages, ni la guerre aux plus courageux »(Bossuet). ● vite (expressions) adverbe (ancien français viste, peut-être du bas latin visitus, qui y voit bien) Aller plus vite que les violons, que la musique, trop se presser. Aller vite, un peu vite, agir inconsidérément ; exagérer. Au plus vite, le plus promptement possible. C'est vite dit, indique que quelque chose est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Faire vite, se hâter, se dépêcher. Vite !, hâtez-vous ! Familier. Vite fait, souligne la rapidité de quelque chose. ● vite (synonymes) adverbe (ancien français viste, peut-être du bas latin visitus, qui y voit bien) À une vitesse relativement grande
Synonymes :
- à toutes jambes
Contraires :
En relativement peu de temps
Synonymes :
Contraires :
Avec hâte, en se dépêchant ; précipitamment
Synonymes :
- hâtivement
- précipitamment
Contraires :
- posément
Familier. Vite fait
Synonymes :
- dare-dare (familier)
- en un clin d'oeil
- en un tour de main
Contraires :
vite adjectif Qui est très rapide, en particulier un sportif : L'homme le plus vite du monde.vite (synonymes) adjectif Qui est très rapide, en particulier un sportif
Synonymes :
- véloce
Contraires :

vite
adj.
d1./d SPORT Rapide, vif. Ce joueur est le plus vite de son équipe.
|| Loc. Fam. (Québec) Vite en affaire: qui agit avec promptitude.
Vite sur ses patins: qui agit, comprend rapidement.
d2./d (Québec) Fig., Fam. (Surtout en tournure négative.) Vif d'esprit. Elles ne sont pas vites ce matin!
————————
vite
adv.
d1./d Avec rapidité. Marcher vite. Manger trop vite. Syn. (Québec, Réunion) vitement.
d2./d En toute hâte. Venez vite!
d3./d Bientôt, sous peu. Il sera vite guéri.
|| Loc. adv. Au plus vite: dans le plus bref délai.

⇒VITE, adj. et adv.
I. — Adjectif
A. — 1. [En parlant d'une pers. ou de ce qui physiquement ou psychologiquement la caractérise en particulier] Rapide, qui se déplace ou agit avec célérité. D'un bond, elle saute par-dessus moi et se met à courir en nous montrant une paire de jambes! (...) Aussi vites que bien tournées (MÉRIMÉE, Carmen, 1845, p. 36). La sagesse est le premier acquis de la vitesse. Les sages sont des gens vites (CENDRARS, Homme foudr., 1945, p. 329).
SPORTS. [En parlant d'un athlète] ,,Doué pour la vitesse`` (PETIOT 1982).
2. [En parlant de certains animaux] En tête, c'est Pandore: un chien vite et solide, et qui prend bien les erres sur la feuille (VIALAR, Pt jour, 1947, p. 147). HIPP.Old Ireland plus vite que tous ses concurrents (Le Sport, 22 mars 1855, ibid.).
B. — [En parlant d'une chose]
1. Qui se déplace à grande vitesse. Avec tous ces engins porteurs de la pensée, Vites comme la foudre à travers cieux lancée Tu dois toucher le but où (...) tu vises et tu tends (BARBIER, Satires, 1865, p. 90). Les enfants trouvent qu'un navire n'est jamais assez gros, une voiture ou un avion jamais assez vite (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 266).
SPORTS. [En parlant d'un engin, d'une piste, d'un parcours] Qui permet des performances de vitesse de haut niveau. Piste très vite. C'est une voiture terriblement vite qui a gagné (L'Auto, 2 sept. 1907 ds PETIOT 1982).
2. MUS. Qui est exécuté sur un rythme rapide. D'autres jouent avec un vibrato extrêmement vite et violent (PANASSIÉ, Jazz hot, 1934, p. 80).
II. — Adverbe
A. — [Dans une accept. spatio-temp.]
1. [Concernant un déplacement] En se déplaçant avec rapidité, en effectuant un grand parcours en un minimum de temps. Synon. rapidement. Aller, courir, marcher, rouler vite. Nous nous sommes enfuis le jour d'une bataille, Si vite et si tremblants et d'un pas si pressé Que nous ne savons plus où nous l'avons laissé [l'empereur]! (HUGO, Légende, t. 1, 1859, p. 198). Hérodion frappa plus fort, et la trirème marcha plus vite. Parfois, on faisait arrêter un côté ou l'autre des rameurs; la nef virait alors sur place, si vite que les têtes en tournaient; et cet étourdissement causait une espèce d'ivresse, une sensation de plaisir et d'angoisse, comme lorsqu'un chariot descend très vite une pente raide (MILLE, Barnavaux, 1908, p. 305).
2. [Concernant un rythme] Battre vite (en parlant notamment du rythme cardiaque). Elle s'empourprait peu à peu, les narines battaient vite, les lèvres frémissaient (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 207). Mon cœur bat vite, très vite (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 290). MUS. Jouer vite. Les phrases ou les traits de caractère chromatique et qui devraient être joués vite auraient à la harpe un aspect saccadé par suite des changements rapides et fréquents de pédale (Arts et litt., 1936, p. 38-10).
B. — [Dans une accept. purement temp.]
1. [Concernant l'accomplissement d'une action]
a) [L'accent est mis sur la rapidité de l'action] Dans les délais les plus brefs. Synon. promptement, en hâte. Apprendre, faire, lire, travailler vite. C'est jeudi, je vous réponds bien vite, vous aurez ma lettre samedi (HUGO, Corresp., 1862, p. 408). Melchior s'occupa donc d'organiser au plus vite le concert (ROLLAND, J.-Chr., Aube, 1904, p. 99).
À la va vite (fam.). Ils font cuire trop à la va vite, répondit-elle en parlant des grands restaurateurs, et puis pas tout ensemble (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 485).
Loc. fam. Aller plus vite que la musique, que les violons. Mettre trop d'empressement à faire quelque chose. (Dict. XXe s.).
b) Interj. [Avec un impér. ou non] Sans délai, sans retard. Partons vite! pas si vite. Oh! n'allons pas si vite, dit le médecin, je ne réponds de rien encore; l'épée a traversé le haut du poumon droit (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 432). Le Contrôleur: C'est des mendiants qui veulent à toute force entrer. Le Régisseur: Comment, des mendiants!... Dites donc, vous, voulez-vous bien filer et plus vite que ça! (COURTELINE, Conv. Alceste, Cinquantaine, 1895, p. 209).
2. En peu de temps, rapidement. Le temps passe vite; les choses évoluent vite. Oh! mon Dieu, ç'a été fini très vite. Il n'a pas râlé plus d'une heure (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 272). La guerre c'était hier car quarante ans ça passe vite sur la carcasse (ARAGON, Rom. inach., 1956, p. 52).
3. Au bout d'une durée relativement courte. La retraite sera vite là. Les gamins lui jetaient des pierres [à Margot] qu'elle évitait à grand'peine, et se rapprochaient; il fallait au plus vite battre en retraite vers la sécurité (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 236).
Locutions
Avoir vite fait de + inf. Avoir tôt fait de, ne pas tarder à. Malheur à qui est seul, mes amis, et il faut croire que l'isolement a vite fait de détruire la raison, puisque vous avez retrouvé ce pauvre être dans un tel état! (VERNE, Île myst., 1874, p. 357).
Fam. Vite fait; vite fait, bien fait. Rapidement. Synon. rondement. On va régler ça, vite fait (LE BRETON, Razzia, 1954, p. 27). Il pense: Je suis pris tous les soirs, mais j'ai terriblement envie de m'envoyer en l'air alors si t'avais pour deux sous d'intuition, tu m'inviterais à prendre un verre vite fait, bien fait (Le Monde, 30 juin 1988, p. 36, col. 6).
Prononc. et Orth.:[vit]. Ac. 1694, 1718: viste; 1740, 1762: vîte; dep. 1798: vite. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. ca 1150 « (en parlant d'une personne) vif, rapide, agile » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 8623: vistes est de chevalerie); 1225-30 (Bueve de Hantone, éd. A. Stimming, III, 6768); 2. ca 1165 « rapide, qui parcourt beaucoup d'espace en peu de temps » viste a cheval e viste a pié (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 5476); av. 1577 chevaux vistes (MONLUC, l. IV [II, 182] ds HUG.); 1900 spéc. footb. (d'apr. ESN.); 3. 1588 « (d'une action, d'une activité) qui s'accomplit avec promptitude » volupté viste et precipiteuse (MONTAIGNE, Essais, III, 5, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 880). B. Adv. 1. ca 1530 « en se déplaçant rapidement, en parcourant beaucoup d'espace en peu de temps » acourir plus viste que le pas (Sottie nouv. des trompeurs, 16 ds Rec. gén., éd. E. Picot, t. 3, p. 6); 1538 (EST., s.v. pernix, perniciter: Qui va plus viste que le vent); 2. ca 1560 « sans attendre, dans les délais les plus brefs, dans un court espace de temps » (E. MÉDICIS, Chron., I, 475 ds GDF. Compl.); 1659 spéc. dans l'expr. d'une exhortation pressante, d'un ordre (MOLIÈRE, Les Précieuses ridicules, XV: Vite, qu'on leur ôte jusqu'à la moindre chose); 1671 avec un impér. allez vite, venez vite (POMEY); 3. id. avec un inf. « en mettant peu de temps à accomplir une action » parler vite (ibid.); 1649 au pu vite (La Gazette des Halles ds QUEM. DDL t. 38); 1678 au plus vite (LA FONTAINE, Fables, VII, 11); spéc. a) 1538 qui va vite en besongne « rusé » (EST., s.v. verto, versutus); 1640 aller vite en besongne « être expéditif » (OUDIN Curiositez); b) 1636 « en prenant trop peu de temps, à la légère » estre un peu bien vite à juger; aller vite (MONET, p. 970a); c) 1771 mus. « à un rythme accéléré » (Trév.); 1782 en parlant des battements du cœur (P. DE LACLOS, Les Liaisons dangereuses, lettre 6 ds Œuvres, éd. L. Versini, 1979, p. 22). Orig. obsc. Peut-être d'un rad. onomat. vist- exprimant un mouvement rapide, subit (FEW t. 14, p. 533a). Fréq. abs. littér.:12 563. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 10 769, b) 17 544; XXe s.: a) 19 740, b) 22 969.
DÉR. Vitement, adv., vx, rare. a) Avec rapidité, empressement. Synon. rapidement, rondement. En se relevant il vit des canards voler dans la baie. Quoique tout mouillé, vitement il travailla à se faire une petite cache (GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p. 171). b) Sans délai, sans retard. Je crois que votre amoureux est fou. Allez vitement lui ouvrir la porte de la salle basse qui donne dans le parterre, car il y est entré (NERVAL, Filles feu, Angélique, 1854, p. 529). [vit()]. Ac. 1694, 1718 vistement, 1740, 1762 vîte-, dep. 1798 vite-. 1re attest. 1160-74 « rapidement » (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, II, 2729); de vite, suff. -ment2. — Fréq. abs. littér.: 18.
BBG. — HEISIG (K.). Zu frz. « vite » (schnell). Germ.-rom. Mon. 1956, t. 37, pp. 291-294. — QUEM. DDL t. 30, 32. — VISING (J.). Frz. viste, vite, Neuphilol. Mitt. 1924, t. 25, pp. 24-26.

vite [vit] adj. et adv.
ÉTYM. V. 1160, viste; « prompt, hâtif, précipité »; orig. incert.; le lat. vulg. visitus est écarté par Wartburg, qui propose une origine onomatopéique; P. Guiraud suppose une évolution du sens de visitus, de « qui voit bien », à « habile, décidé ».
———
I Adj.
1 a Vieilli. Qui parcourt un grand espace en peu de temps. Rapide.
1 Il était derrière le char avec une pique; et quand son chariot, qui était le plus vite du monde, avait atteint l'autre, il perçait de sa lance l'amant de sa fille.
Racine, Remarques sur les Olympiques de Pindare, Ode I.
REM. Cet emploi, normal et courant dans la langue classique, est rare au XVIIIe s. (→ Menuet, cit. 2, Rousseau); il a été repris au début du XIXe s. comme trad. de l'angl. fast, adj. (1805, in G. Petiot) en hippisme, puis dans la langue littér. au XXe s.
2 (Valéry) est de plus en plus incapable d'écouter autrui (…) Son parler est de plus en plus vite et indistinct.
Gide, Journal, 2 janv. 1923.
3 (…) c'est une figure qui est droite ou courbe, et non pas l'espace; et c'est un mouvement qui est vite ou lent, et non pas le temps.
Alain, Propos, 31 oct. 1921, Thalès…
N. m. Anciennt, mus. Prestissimo, presto (→ Mouvement, cit. 29, Rousseau).
b (1891, in Petiot). Mod., sports. (Personnes). Rapide. || Le coureur le plus vite.
c (1907; trad. angl. fast). En parlant d'un engin, d'un parcours, d'une piste. Qui permet une grande vitesse. || Le vélodrome le plus vite du monde. || Une piste très vite.
2 (Fin XVe). Vx. Qui se fait en peu de temps. || « Ce vite départ » (Malherbe, in Littré).
———
II Adv. (1538).
1 En parcourant un grand espace en peu de temps. Vitesse. || Aller vite. Filer (II.), foncer (II.), voler (fig.); → Grand erre. || Marcher, courir vite, très vite. Courir (→ À pas de géants, à grands pas). || Vous marchez plus vite que moi. || Elle grimpa (cit. 15) aussi vite que ses jambes le lui permettaient (→ Hâter, cit. 11). || Le lièvre, le guépard courent très vite. || Aller vite à cheval. Galoper (→ À bride abattue, à étripe-cheval (vx), à franc étrier, ventre à terre, à fond de train). || Rouler vite. → À toute allure, à toute vapeur, à pleins gaz, à tombeau (4.) ouvert; et (fam.) à toute barde (→ 4. Barde), à tout berzingue, à toute biture, à toute blinde (→ 2. Blinde), à toute bringue (→ 1. Bringue), à toute pompe (→ 2. Pompe). || Auto qui roule très vite. (vieilli) 3. Gazer. || Voguer vite (→ À pleines voiles). || Passer vite, très vite (→ Fendre l'air, passer comme un éclair, une flèche, un trait). || Aller plus vite ( Accélérer), moins vite ( Ralentir). || Nuages (cit. 3) qui courent très vite.
4 — Le télégraphe va plus vite que les meilleurs chevaux, dit Michu (…)
Balzac, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 512.
À un rythme rapide. || Je sentis mon cœur battre plus vite (→ Palpiter, cit. 4).Mus. Presto. || Jouer vite.
2 (XVIIe; 1687, Bossuet). En mettant peu de temps à faire une action. Promptement, rapidement; hâte (infra cit. 6 : en hâte; et infra cit. 9 : à la hâte);(fam.). Dare-dare, au galop, au trot, à toute vapeur, en cinq sec, tambour battant. || S'habiller (cit. 13) vite. || Elle se pencha vite, très vite. Brusquement (→ Baiser, cit. 29). || Aller vite (dans une activité, un travail). Aller (IV., 6.).Loc. Aller vite en besogne. || Faire vite. Dépêcher (se), hâter (se), presser (se); galoper (fig.);(argot) Faire fissa. || Vite et bien : d'une manière expéditive. Rondement (→ En un tour de main [supra cit. 10]; en deux temps, trois mouvements, tambour battant). || Trop vite : avec précipitation. Hâtivement, précipitamment. || Le pédant apprend vite, et par résumés (cit. 3).Lire vite et mal (→ Enfoncer, cit. 10). || Parler très vite, trop vite (→ aussi Râpeux, cit. 2). || Vous agissez trop vite. — ☑ Loc. fam. Aller plus vite que la musique, que les violons.Plus vite que le vent. — ☑ Il y va un peu vite : il agit inconsidérément, à la légère.
5 Ils vont trop vite; ils se casseront le col. Paris n'a pas été fait en un jour : il faut plus d'un jour pour le défaire.
Robespierre, cité par Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, V.
À la va-vite (→ À la six-quatre-deux).
6 — Et encore, triomphait l'aîné, tu as dû lire ça à la va-vite (…)
Colette, Sido, Les sauvages.
Allus. littér. || Les morts vont vite. Mort (3. Mort, infra cit. 10).
3 (Mil. XVIIe, Molière). En peu de temps (quel que soit le phénomène considéré). Rapidement. || Il avait vite mûri (cit. 13). || Fille poussée (cit. 59) trop vite (→ aussi Comprendre, cit. 12; gras, cit. 10).Iron. || Il comprend vite mais il faut lui expliquer longtemps.Les plus belles roses se fanent le plus (cit. 77) vite. || Le travail a été vite expédié. || La marée (cit. 4) montera vite. || Les choses vont, changent, évoluent vite. || Le temps passe (supra cit. 63) vite.
(Avec un impér.). Sans plus attendre, sans délai, et, par ext., immédiatement, subitement. || Allons, vite, dépêchons… (→ 1. Aller, cit. 80; apophtegme, cit. 2). || Levez-vous vite, orages désirés (→ Démon, cit. 11). || Sauve (cit. 17)-toi vite.(V. 1650). Ellipt. (souvent redoublé. → 1. Mousse, cit. 6). || Allons, ho ! (cit. 1) vite… (→ aussi Geler, cit. 11; 2. lieu, cit. 14). || À moi ! (cit. 34), vite. — ☑ (1829, Balzac, les Chouans). « Et plus vite que ça ! »(1888, Courteline). (cit. 1), pas si vite : doucement.
6.1 Allons, Maurice, qu'est-ce que tu fais là ? tu sais bien qu'on t'attend, monte au 14 bis. Et plus vite que ça.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 815.
4 Au bout d'une durée relativement petite. Bientôt, tôt; (fam.) Presto, subito; et → (fam.) Fissa, rapidos. || On est plus vite arrivé, rendu (cit. 27). → aussi Figure, cit. 16. || La vieillesse sera vite là (→ Quarantaine, cit. 5). || On retrouverait très vite joie et santé (→ Ordonnance, cit. 14).Une poterne est bien vite ouverte : il n'y faut pas longtemps (→ Insinuer, cit. 11). — ☑ Loc. Avoir vite fait de…, suivi de l'inf. (→ Outrecuidance, cit. 2; recouvrer, cit. 4), employé au passé ou au futur, signifie qu'une action a été, sera ou doit être accomplie en peu de temps. → Avoir tôt fait de. || L'incendie eut vite fait de se propager. Fam. || Ç'a été vite torché (→ En moins de deux). — ☑ Au plus vite : dans le plus court délai (→ Curé, cit. 1; rejoindre, cit. 6; sleeping-car, cit. 2).
7 Elle n'avait qu'un seul but : être le plus vite possible hors d'atteinte; se fondre dans la foule, gagner le métro, s'y terrer.
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 146.
8 Les pêcheurs avaient eu vite épuisé toute la surprise de l'aventure.
Roger Vercel, la Clandestine, p. 43.
9 Ah ! l'idiote avait eu vite fait de se couler ! Il n'avait pas fallu deux mois (…)
F. Mauriac, Genitrix, II.
Loc. adv., fam. Vite fait : rapidement. || Il s'est tiré vite fait, avant qu'on l'attrape. — ☑ Vite fait, bien fait (prononcé sans pause : [vitfɛbjɛ̃fɛ]).
10 Ils en discutèrent, autour d'un plat de raviolis sibériens, arrosés de vodka. Vite fait : ils ne savaient rien.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 224.
DÉR. Vitement, vitesse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vite (1) — {{hw}}{{vite (1)}{{/hw}}s. f. Pianta arbustiva delle Ramnali con rami rampicanti, ingrossati ai nodi, foglie palmate, fiori verdi in grappoli e frutto a bacca succosa | Vite selvatica, vite americana, abrostine | Vite vergine, vite del Canada,… …   Enciclopedia di italiano

  • vite — [vi:t , vɪt], vi|te|ment […t(ə)mã: ] <Adv.> [frz. vite, vitement] (Musik): schnell, rasch. * * * vite [vi:t] <Adv.> [frz. vite; H. u.] (Musik): schnell, rasch …   Universal-Lexikon

  • vite — adv. vite fr. . Vau pus vite que tu : je vais plus vite que toi. voir lèu …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Vite — Vite, Timoteo della V., geb. um 1470 in Ferrara, Maler, Schüler von Fr. Francia, ging nach Rom u. half Rafael bei den Fresken in der Kirche della Pace, malte dann in u. bei Urbino viele durch Adel der Gestalten ausgezeichnete Bilder u. st. 1524 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vite — Vite, Timoteo della, ital. Maler, geb. 1467 in Ferrara, gest. 1523 in Rom, bildete sich in Bologna unter Francesco Francia und traf 1495 in Urbino mit Raffael zusammen, auf dessen Jugendwerke er nach einigen Forschern stark eingewirkt haben soll …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vite ! — ● Vite ! hâtez vous ! …   Encyclopédie Universelle

  • vite — [vi:t] <fr. ; zu altfr. viste, dies aus vulgärlat. visitus, Part. Perf. von visere »genau ansehen«> schnell, rasch (Vortragsanweisung; Mus.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • vite — фр. [вит] vitement [витма/н] скоро, быстро ◊ vitesse [витэ/с] скорость sans vitesse [сан витэ/с] не быстро …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • vite — [vi:t , vɪt] <französisch> (Musik schnell, rasch) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • vite — (vi t ) adj. 1°   Qui se meut avec célérité, avec grande promptitude. •   Le pouls est plus vite qu à l ordinaire, DESC. Pass. 99. •   Tu [lièvre] te vantais d être si vite ; Qu as tu fait de tes pieds ?, LA FONT. Fabl. v, 17. •   Monsieur le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.